L’enrichissement des ressources

Le fonds documentaire est en permanence augmenté par des acquisitions, des dons, l’apport de travaux de bénévoles, en particulier en histoire locale. Vous aussi pouvez contribuer à la constitution et au développement de ces connaissances amassées au gré des recherches menées.

Les CORRESPONDANTS du PATRIMOINE

L’année 2002 aura connu la tentative de mettre en place un réseau patrimoine, composé de membres prêts à s’investir dans le cadre de leur(s) commune(s), par la collecte de documents, photographies, objets, mémoires, etc

L’objectif d’un tel dispositif est de réaliser l’inventaire le plus complet et le plus précis possible d’un patrimoine pris dans son acception la plus large. Cette opération permettra de mieux organiser la connaissance et les ressources historiques et ethnographiques de nos cent communes du Haut-Pays. Elle peut satisfaire, en premier lieu, la curiosité naturelle des amateurs d’histoire, en second lieu d’afficher et d’affirmer l’identité de nos populations.  Ses effets induits risquent aussi d’être incontestables, dans la mesure où elle pourra fournir la documentation nécessaire à des projets de développement fondés sur le patrimoine, soit en direction de l’aménagement paysager, du tourisme, de la pédagogie et tout ce que l’on peut imaginer.

Les habitants du Haut-Pays doivent être partie prenante de leur patrimoine. C’est pour cela qu’il est nécessaire de le leur présenter par le biais de séances, de causeries, d’expositions. L’interaction entre l’habitant et les membres du réseau est du plus grand profit pour la connaissance.

Les domaines d’étude du réseau patrimoine

> Inventaire communal du patrimoine pris dans son acception la plus large  Patrimoine historique (grands événements, etc..)

> Patrimoine archéologique

> Patrimoine bâti (organisation de l’habitat, rues, places, églises, chapelles, châteaux, manoirs, fermes, maisons traditionnelles, puits, pigeonniers, oratoires, usines, moulins, gares, ponts, etc..)

> Patrimoine commémoratif (monuments, inscriptions, tombes, épigraphie, etc..)

> Patrimoine artistique (peinture, sculpture, arts industriels, etc..)

> Personnages et personnalités (grands hommes, politiques, culturels, ecclésiastiques, militaires, etc..)

> Patrimoine ethnographique (coutumes, traditions, folklore, associations, etc..)

> Patrimoine linguistique (dialectologie, toponymie, etc..)

 

Les CONTRIBUTEURS GENEALOGISTES

 

Depuis 2006, le Comité d’Histoire a reconstitué un Groupe d’Aide Généalogique que tout bénévole peut intégrer s’il le désire. Les contributions généalogiques sont les suivantes :

> effectuer des RELEVES généalogiques manuscrits, tapuscrits (gedcom) ou numérisés (photos d’actes)

> répondre au COURRIER généalogique reçu par le Comité d’Histoire (par courrier, courriel, et sur le forum de discussion) et aux questions concernant notre secteur du Haut-Pays sur les divers FORUMS tels que gennpdc, etc. Le nombre de réponses données à partir de nos fonds documentaire sur l’ensemble de ces sites apporte une popularité certaine à notre association rejointe par un nombre toujours croissant de généalogistes.

> déposer des ascendances, descendances, histoires de familles

PUBLIER des articles ou notes dans les Dossiers Généalogiques du Comité d’Histoire.

 

 

Les AUTEURS en histoire

 

 

Nous publions volontiers les travaux des amateurs d’histoire, ainsi que les témoignages des habitants du Haut-Pays :

> les travaux universitaires quand ils apportent un éclairage nouveau sur l’histoire locale et départementale

> les écrits des historiens locaux, et des amateurs d’histoire locale

> les mémoires des habitants du Haut-Pays (vie quotidienne, métiers, guerre, etc)

> les correspondances et archives familiales lorsqu’elles concernent les deux guerres.

 

Nombreux sont les DOCUMENTS que vous pouvez nous apporter pour participer à l’enrichissement de nos collections mises à disposition du public :

> les livres d’histoire, de géographie, archéologie, etc

> les manuels scolaires

> les journaux anciens (L’Illustration, Le Petit Journal, L’Echo du Nord, etc) et récents

> photographies, cartes, etc

> les revues d’histoire

Nous recueillons également du MATERIEL :

> deux de nos trois lecteurs de microfilms sont des dons (hautement précieux !) et nous en recherchons toujours…

> des objets anciens ayant trait aux domaines suivants : l’école, les métiers, lles guerres, la vie quotidienne, etc., qui nous permettent de rendre vivantes nos expositions, en particulier pour l’accueil des scolaires.