Le château de Fressin Agrandir

Le château de Fressin

Une sentinelle dans la vallée au temps des seigneurs de Créquy

par Sophie Léger & Victorien Leman

Brochure 2014. 30 p. ill. coul., couv. coul. - Format 14,7 x 21 cm.

Plus de détails

7 pièces disponibles

5,00 €

Les vestiges que le promeneur peut découvrir aujourd’hui sont ceux d’un château-fort bâti au milieu du XVe siècle, au temps de Jean V de Créquy, probablement sur un ancien site fortifié. La puissante famille de Créquy possédait des fiefs dans tout le Haut-Pays d’Artois et au-delà, à Créquy bien sûr, mais aussi Sains-lès-Fressin, Wambercourt, Canlers, Torcy, … Le château occupait une très large plate-forme sur laquelle s’élevaient de ses murailles sept tours sur trois étages, dominant la vallée, un emplacement qui fit de la forteresse un site de défense dans les guerres des XVIe et XVIIe siècles, avant d’être définitivement détruite en 1658.

Ruinée et abandonnée, il faudra attendre le XIXe siècle pour que ses vestiges ayant servi de carrière de pierres aux autochtones soient étudiés par des historiens et des archéologues. Les investigations archéologiques menées au vieux château, ont permis d’exhumer des armes (fers de carreaux d’arbalètes, une dague, des éperons), une grande quantité de tessons de céramique (pots à boire, marmites, écuelles), sans oublier les grandes armoiries en pierre qui devaient figurer à l’entrée du domaine, comme l’indique un texte de 1604. Ce mobilier, conservé dans la salle d’exposition, demeure le seul témoin de la vie civile et guerrière des Créquy et autres occupants du château, dont les pierres n’ont pu livrer, jusqu’à présent, qu’une infime partie de leur histoire …