L'église Saint-Martin d'Esquerdes Agrandir

L'église Saint-Martin d'Esquerdes

Un témoin des temps romans et gothiques.

Par Sophie Léger.

Brochure 2017. 30 p. ill. coul, couv. coul. - Format 14,7 x 21 cm.

Sous-collection : Trésors cachés des églises du Haut-Pays d'Artois.

Plus de détails

25 pièces disponibles

5,00 €

L’histoire de l’église Saint-Martin d’Esquerdes se dessine à partir du milieu du XIIe siècle : elle possède déjà une tour centrale typique de l’art roman de l’époque, entre nef, chœur et croisillons. Mais les siècles qui suivent vont singulièrement modifier sa silhouette : une lourde flèche, un chœur allongé, deux chapelles créées, introduisent des touches gothiques dans la petite église des origines. Ces aménagements ne sont pas étrangers à la présence des seigneurs d’Esquerdes, parmi lesquels l’illustre Philippe de Crèvecœur, chevalier de la Toison d’Or, dont le château situé en face dresse encore sa tour du XVe siècle. Les guerres fragilisent l’église, ainsi que les accidents d’explosifs à la proche poudrerie, faisant se succéder reconstructions et restaurations jusqu’au XXe siècle.

Curieux témoin des temps romans et gothiques, aux fortes murailles maintes fois remaniées, elle tire ses proportions harmonieuses de ses nombreuses dissymétries, et cache derrière la simplicité de son décor une histoire et une architecture peu communes.